116 cours de Verdun, 33470 GUJAN MESTRAS
06 22 67 98 45
Cabinet d'Aide Personnalisée
Bien être & Hypnothérapie
Christine Garbe
 
116 cours de Verdun, 33470 GUJAN MESTRAS
 
06 22 67 98 45
Cabinet d'Aide Personnalisée
Bien être & Hypnothérapie
Christine Garbe

La séance d'hypnothérapie avec CHRISTINE GARBE

Préambule

Il ne s'agit pas, ici, d'évoquer "l'hypnose spectacle", celle qui peut amuser et/ou effrayer un public de spectateurs. Représentée à notre époque par "Messmer", cet artiste québécois au regard perçant, qui entraine, un public soigneusement sélectionné, dans un état de sidération brutale et donc spectaculaire.

Il s'agit bien de présenter ici "l'hypnose thérapeutique" que je pratique au cabinet d'aide personnalisée de Gujan Mestras et qui suit les méthodes et techniques de Milton Erickson : Pas de magie, pas de manipulations, vous êtes le demandeur et l'acteur de votre propre changement. L'objectif visée est l'amélioration de votre bien être. En toute sécurité et bienveillance, je vous accompagne et vous aide à faire émerger dans votre subconscient vos propres solutions, selon des techniques d'hypnose maîtrisées.

Milton Erickson

Psychiatre et psychologue américain, Milton Erickson ( 1901 - 1980 ) est considéré comme "le père des thérapies brèves", en marge des courants institutionnels de la psychologie, il est le créateur d'une technique d'hypnose, qu'il a mise au point en luttant toute sa vie contre sa propre souffrance et en mobilisant ses propres ressources intérieures :

Né dans une ferme du Connecticut, il était dyslexique, daltonien, éprouvait des difficultés à reconnaître les sons et avait été atteint de poliomyélite à l'âge de 17 ans...

Milton H. Erickson a consacré sa vie au développement de techniques de thérapie douce par l’hypnose orientée vers la solution et le mieux être des patients.

L'hypnose Ericksonienne

Hypnose moderne du XX ième siècle, l'hypnose Ericksonienne est une méthode qui vise à modifier légèrement l'état de conscience (EMC) afin d'accéder à l'inconscient du sujet qui ignore souvent son existence. Elle est basée sur des suggestions indirectes par de la relaxation, des contes, des métaphores adaptées à la problématique du consultant.

Son objectif est de permettre au sujet d'aller chercher en lui les ressources nécessaires à la résolution de son problème. Le sujet est alors acteur de son propre changement.

"Ton conscient est très intelligent mais à côté de ton inconscient, il est stupide."                       Milton Erickson

Force est de constater qu'il peut arriver à chacun d'entre nous de ressentir des émotions négatives incontrôlables et incontrôlées (ex des peurs, des douleurs idiopathiques....) ou des comportements qui vont à l'encontre de ce que l'on souhaite et que notre seule volonté ne parvient pas à modifier ( ex je veux arriver à l'heure à mon travail, et je constate que je suis toujours en retard ) ou des blocages, des croyances limitantes..., qui nous empêchent de vivre librement, sereinement.

En ce sens, l'hypnose est utilisée pour améliorer de nombreux troubles émotionnelles et comportementaux, tels que le stress, la douleur, les peurs, les phobies, les addictions (tabagisme, alcool, nourriture)....

L'état modifié de conscience (EMC) ou l'état hypnotique

Le souci principal de l'hypnothérapeute est de permettre au consultant de découvrir ses ressources ignorées ou oubliées, ce qui va permettre un réel changement.

Pour Erickson, chacun a en lui la capacité de soulager ses propres souffrances et de résoudre ses problèmes d'une manière qui ne doit pas nécessairement être comprise au niveau cognitif. Il n’y a pas d’intérêt particulier à ce que le thérapeute ou le patient lui-même, comprennent comment les changements se produisent. Il est seulement important qu'ils se produisent. Dans cette optique, le thérapeute ne fait que faciliter la découverte des ressources en créant un cadre pour les rendre utilisables par l’inconscient du patient.

Pour Erickson l'état d'hypnose ou EMC est un phénomène naturel physiologique que nous expérimentons chaque jour : un moment d'inattention, un instant de rêverie, l'immersion dans une lecture passionnante, l'absorption devant un film....

Dès que notre attention se déplace en dehors de l'ici et maintenant, nous sommes dans un état de transe commune très similaire à celui de l'hypnose.

 

 

La PNL ( programmation neuro linguistique )

"La programmation neuro-linguistique (PNL)  est un ensemble de techniques de communication et de transformation de soi qui s’intéresse à nos réactions plutôt qu’aux origines de nos comportements.

Elle privilégie le comment au pourquoi, propose une grille d’observation pour améliorer la perception que nous avons de nous-mêmes et des autres. Elle permet également de se fixer des objectifs et de les réaliser. C’est une boîte à outils, dont la clé réside dans le langage et l’utilisation que chacun de nous fait de ses cinq sens et de son corps.

Son but : permettre de programmer et reproduire ses propres modèles de réussite.

La PNL fait partie des thérapies brèves.

Elle a été mise au point en 1972 par John Grinder, professeur de linguistique, et Richard Bandler, mathématicien et psychothérapeute.

La PNL propose avant tout de mobiliser les ressources de notre inconscient. Ces dernières sont constituées d’expériences ou de connaissances oubliées, de dons encore inexploités qui ne demandent qu’à s’exprimer… Le patient doit donc renouer avec la performance, c’est-à-dire avec sa créativité et sa capacité à s’adapter à une situation. Cela s’appelle la «modélisation». Mieux connaître les moments où l’on se sent efficace et compétent permet alors de construire une «boîte à outils», dans laquelle on puisera à loisir au moment de faire face à une situation difficile..."

Extrait article de Florence Servan Schreiber - revue Psychologie

 

L'hypnose musicale
La musique thérapeutique avec les sons binauraux

La musique thérapeutique

Les sons binauraux sont des sons de fréquences différentes d'une oreille à l'autre lorsqu'on les écoute à l'aide d'un casque
stéréophonique. Le principe des sons binauraux est basé sur l'écoute d'une fréquence différente par chaque oreille, afin que le cerveau adopte le rythme de la différence entre les 2 fréquences :
si l'oreille droite reçoit une fréquence de 210 Hz et la gauche de 200 Hz, les deux hémisphères se synchroniseront sur 10 Hz, la fréquence différentielle.
 
Des études scientifiques :

Oster (1973) a montré qu'ils induisaient la production par le cortex d'une onde dont la fréquence correspondait à la différence de fréquence des deux sons entendus. Les hémisphères cérébraux tendent de plus à se synchroniser lors de l'écoute de sons binauraux. il a été montré (Cox, 1996), que l'écoute de sons binauraux de fréquence alpha réduisait la pression artérielle et la vitesse des battements cardiaques de 4 à 10 %, diminuait la sensation de douleur de 50% en moyenne.  Le choix des ondes a été déterminé en ce qui concerne les ondes alpha pour leur action réduisant l'anxiété et les ondes thêta, induisant des états proches du sommeil, pour leur capacité à générer imagerie mentale.

 
Une  étude (Degood & Valle, 1975) qui a mis en évidence l'effet de la production d'ondes alpha chez 28 jeunes hommes de 20 ans
en moyenne : augmentation significative aux échelles auto-administrées de confiance en soi, d'expressivité, d'ambition, d'internalité, de contrôle sur les événements, ainsi que sur l'extraversion.
 
Dans une deuxième étude chez les mêmes sujets (DeGood & Valle, 1975) les auteurs ont mis en évidence une diminution significative
de l'anxiété cotée par l'échelle de Spielberger, la STAI ».
 
Les bienfaits des sons en fonction des différences de fréquence :
 
De 8 à 13 Hz : induisent la production d'ondes alpha par le cerveau (Foster, 1990), lesquels sont mis en évidence par enregistrement EEG, les yeux restant ouverts. De nombreuses recherches associent les ondes alpha à un état de détente, à l'augmentation de certaines performances et à l'amélioration de l'humeur et de l'anxiété. Ces effets seraient expliqués par la synchronisation hémisphérique induite par les ondes alpha (Hoovey, 1972) ».
 
De 16 à 24 Hz : induisent la production d'ondes Bêta. Ils tendent à augmenter la concentration et l'état d'alerte (Monroe, 1985).
Ils améliorent également les performances mnésiques (Kennerly, 1994). L'entraînement cérébral augmentant les ondes bêta est couramment utilisé depuis de nombreuses années dans le traitement du trouble de déficit de l'attention.
 
De 4 à 8 Hz : induisent des ondes thêta dont Schacter (1977) a dressé la liste des effets dans une méta analyse. Elles sont associées à des états subjectifs de relaxation profonde, de méditation et de créativité (Hiew, 1995).
Les ondes thêta favorisent l'apprentissage en améliorant la concentration et la focalisation détendue sur une tâche (Pawelek, 1985) ».Les travaux de l'équipe du Dr Doppelmayr (1998) de l'Université de Salzbourg ont démontré que la synchronisation en rythme thêta augmentait les performances des sujets.

AVERTISSEMENT

"La pratique de l’hypnose ne saurait se substituer à aucun avis ni traitement médical, elle ne dispense en aucun cas de consulter un professionnel de santé chaque fois que cela est nécessaire. Seul un médecin est habilité à poser des diagnostics, prescrire, modifier ou supprimer tout traitement médical."

La séance type

Un processus en cinq phases d'une durée +/- d' une heure trente

1. Accueil, formulation du problème et de l'objectif

Recueil d'information, échange autour du problème qui vous dérange et qui vous amène ici, aujourd'hui.

Détermination de votre objectif. Il est à noter que pour l'atteindre plusieurs séances seront peut être nécessaires.

Vérification que l’intention de séance du jour est positive, prioritaire et possible.

2. La phase d'induction

Je vous guide en toute sécurité vers un état de conscience modifiée, par la relaxation ou autre technique choisie en fonction de votre personnalité et qui vous correspondra le mieux. Vous n'avez rien à faire, juste vous laissez aller à la rencontre de votre monde intérieur.

3. La transe hypnotique - la phase de travail

En lien direct avec votre subconscient, j'utilise différentes techniques : suggestions, métaphores, visualisation...pour que suivant votre objectif des liens se dénouent, des ressources soient récupérées, des changements s'effectuent.

4. La phase de réveil ou sortie hypnotique

Progressivement, je vous amène à quitter votre monde intérieur pour revenir à la réalité dans l'ici et maintenant parfaitement harmonisé, relaxé....

5. Le debriefing et prescription de tâches

Echange sur votre ressenti de la séance, suggestions post hypnotique. Le travail continu à la maison : exercices à réaliser....

Aucune image à afficher

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.